PCF Vigneux-sur-Seine

PCF  Vigneux-sur-Seine
Accueil
 
 
 

Médiapart met à nouveau en cause S.Poinsot

le 01 May 2017

Le 30 mars dernier karl Laske, pour Médiapart publiait un dossier intitulé «  Comment l’ami du préfet Gardère s'achetait les élus en Essonne" mettant en cause plus particulièrement S. Poinsot, Maire de Vigneux.

Nous publions la présentation d'un dossier d'une douzaine de pages accessible sur Médiapart.

 

30 mars 2017 Par Karl Laske

 

Après la mise en cause de deux maires et conseillers départementaux de Seine-et-Marne, l’enquête sur le promoteur Antonio De Sousa, l’ami du préfet Alain Gardère, s’est élargie en Essonne. Selon des interrogatoires obtenus par Mediapart, le maire de Vigneux-sur-Seine a obtenu le financement de l’achat d’une résidence à Saint-Ouen-en-Brie.

Une corruption diffuse. Invasive. Incluant les faveurs les plus adaptées à chacun. Besoin ou envie d’une maison, d’un terrain, d’un emprunt, d’un appartement brut de décoffrage, d’une rénovation ? Le promoteur Antonio De Sousa s’en chargeait personnellement. C’est ce qui transparaît de l’enquête sur les élus locaux et les fonctionnaires entrés dans le réseau d’influence du promoteur, l’ami du préfet Alain Gardère, le premier agent public à « tomber » pour « corruption active et passive » dans l’affaire en janvier 2016.

Après la mise en cause de deux maires et conseillers départementaux (LR) de Seine-et-Marne, Jean-François Oneto, maire d’Ozoir-la-Ferrière, et Sinclair Vouriot, maire de Saint-Thibault-des-Vignes (relire ici et ), des élus de l’Essonne sont désormais visés par l’enquête à la suite de la transmission par le parquet d’Évry d’interrogatoires recueillis par la PJ de Versailles. À Vigneux-sur-Seine, Montgeron et Mennecy, le groupe France Pierre fondé par Antonio De Sousa s’est taillé la part du lion dans les programmes immobiliers mitonnés par les élus grâce à des modifications de leurs plans locaux d’urbanisme (PLU). « On vous décrit comme un homme de pouvoir parce que vous détenez le foncier », a commenté une enquêtrice. « C’est la règle numéro un pour un promoteur », a réagi De Sousa.

La suite sur Médiapart : https://www.mediapart.fr/biographie/karl-laske

LES VIGNEUSIENS ONT LE DROIT DE SAVOIR

     

    MAI 2017
    ARTICLE DU GROUPE D'OPPOSITION DE GAUCHE
    PUBLIE DANS LE PETIT VIGNEUSIEN
     

    AVRIL 2017
    ARTICLE DU GROUPE D'OPPOSITION DE GAUCHE
    PUBLIE DANS LE PETIT VIGNEUSIEN

    MARS 2017
    ARTICLE DU GROUPE D'OPPOSITION DE GAUCHE
    PUBLIE DANS LE PETIT VIGNEUSIEN
     
     

    FEVRIER 2017
    ARTICLE DU GROUPE D'OPPOSITION DE GAUCHE
    PUBLIE DANS LE PETIT VIGNEUSIEN

    JANVIER 2017
    ARTICLE DU GROUPE D'OPPOSITION DE GAUCHE
    PUBLIE DANS LE PETIT VIGNEUSIEN